Une journée découverte

28 avr. 2014

Nos amis du sud Ouest sont venus passer quelques jours a Lyon et nous leur proposons une découverte des traboules, ou l’art de se faufiler « à la lyonnaise ».

Les traboules, un symbole de l'Histoire de Lyon

Ces traboules sont des centaines réparties entre la croix rousse et le vieux Lyon. Nées des contraintes d’une topographie tourmentée, entre fleuves et collines, les traboules ont été des hauts lieux de la vie quotidienne des canuts, des riverains du Vieux Lyon et des refuges pour les résistants.

Traboule, du genre féminin, est directement dérivé du mot latin « transambulare »c'est-à-dire « passer a travers ». Ces étroits passages qui relient deux rues voisines permettent aux lyonnais de courir plus vite d’un lieu a un autre, tout en visitant de nombreuses merveilles architecturales. Nous vous conseillons une des plus connues (la plus longue) dans le vieux Lyon, celle qui relie le 54 de la rue st Jean au 27 de la rue du bœuf car elle traverse quatre cours et quatre immeubles.

Heureux qui comme un lyonnais a bien traboulé !

Après cette matinée chargée, une pause s’avère nécessaire, il est temps pour nous de nous restaurer et le choix va être difficile…

Pause déjeuner : tous aux Halles de Lyon Paul Bocuse !

Un petit tour à la « Halle de Lyon Paul Bocuse » corne d’abondance lyonnaise ou il fait bon s’approvisionner en spécialités locales de qualité.

La charcuterie Chez la mère Sibilia ou les saucissons a cuire, truffés, pistachés, natures ou en brioche, la rosette ou le Jésus, le sabodet ou le cervelas a dégusté en salade vous narguent suspendus a leur crochet en espérant être choisis pour finir dans votre assiette…

Le fromage chez la Mère Richard, dont la fille Renée est toujours a son poste pour conseillers les clients, avec ses fameux st Marcellin affinés par ses soins et dont la réputation a permis a la fromagerie d’être sélectionnée comme une des meilleures de France.

Nous décidons de quelques achats pour le soir et les papilles aiguisées par toutes ces odeurs nous choisissons de nous rendre dans un bouchon. De retour dans la presqu’ile nous voila chez « Hugon ». On jette un coup d’œil à la cuisine pour se mettre l’eau à la bouche…Sur le fourneau, le sucre caramélise doucement pour dorer les pommes, l’andouillette chantonne dans sa poêle...On discute un peu puis on noue sa serviette autour du cou et c’est parti ! Une salade lyonnaise, une quenelle de brochet sauce Nantua, une cervelle des canuts et une tarte a la praline en dessert le tout arrosé d’un pot de côte et c’est le bonheur assuré !!!

La joie du vélo électrique

Pour continuer notre promenade nous choisissons de profiter d’une nouveauté à Lyon : le vélo électrique. Nous avons téléphoné à Cédric et Alexandre de « Lyon bike tour » qui proposent des visites guidées en vélo électrique avec des circuits nombreux et ludiques. Plein de détails sur le site de Lyon Bike Tour.

Un tour à vélo électrique dans le Vieux Lyon
Lyon Bike Tour : pour se balader sans effort... ou presque, dans les rues de Lyon

Nous optons pour le tour des gones d’une durée de 2 heures pour découvrir les « incontournables » du patrimoine lyonnais. Nos amis sont rentrés fatigués mais heureux d’avoir vécu une journée si riche en découvertes culturelles et humaines. Lyon les a séduits en leur dévoilant une part de son mystère….

Demain nous partirons vers un autre quartier mais, demain est un autre jour…

cliquez sur une photo pour l’agrandir

Galerie photos

  • Chambre d'hôte Lyon - Une journée découverte